Conversion Lunettes – Lentilles de contact

oeil lentilles

 

table-conversion-lentilles-lunettes

Est-ce difficile de passer de lunettes à lentilles ?

Tout dépend de chacun. En effet, nos yeux sont uniques. En effet, le port de lentilles ne demande pas de contraintes particulières. Si vous portiez des lunettes auparavant, vous pouvez très bien basculer aux lentilles sans grande difficulté. C’est seulement au niveau de l’initiation que cela peut prendre du temps pour certaines personnes. Mais une fois que vous êtes habitué, la mise en place et le retrait de votre lentille ne vous prendront que quelques secondes.

Il faut également noter que les personnes habituées aux lunettes peuvent ressentir une certaine gêne lors du premier essai. C’est un processus tout à fait normal. Mais au bout de deux ou trois essais, cela devient beaucoup plus facile. Il est cependant important de noter que l’hygiène doit être irréprochable quand vous manipulez votre lentille.

Est-ce qu’une lentille de contact est plus confortable qu’une paire de lunettes ?

A nouveau, ca peut paraitre bateau mais chaque oeil est unique et pourra réagir différemment aux lentilles de contact. C’est très personnel et certaines personnes ne supportent tous les types de lentilles, d’autres q’un type et certains ne les supportent pas du tout. C’est un peu la même chose qu’une paire de chaussures. Il vaut mieux l’essayer pour être certain qu’elle soit confortable.

 

Bien comprendre votre ordonnance lentilles

La prescription proposée par l’ophtalmologue est généralement accompagnée de diverses abréviations. Chaque abréviation indique des valeurs bien spécifiques.

Alors, on vous dresse la liste des informations qu’on peut souvent retrouver:

  • OD pour œil droit
  • OG pour œil gauche
  • VL pour vision de loin
  • VP pour vision de près
  • RC/BC pour rayon de courbure
  • DIA pour diamètre
  • AV pour acuité visuelle
  • ADD pour addition
  • SPH pour sphère
  • CYL pour cylindre
  • VI pour vision intermédiaire
  • SPH pour puissance de correction ou PWR
  • AXE pour axe

Quand votre ophtalmologue vous prescrit des lentilles ou quand vous venez de convertir votre ordonnance de lunettes pour une ordonnance de lentilles, vous vous retrouverez avec certaines valeurs. Ces valeurs indiquent notamment le niveau de correction nécessaire à votre trouble visuel. Dans le cas d’une lentille de contact, on retient le plus souvent les valeurs SPH, DIA et RC/BC. Notez que souvent la diamètre DIA et le rayon de courbure RC des lentilles est assez standard et commun et sauf cas exceptionnel spécifié par votre ophtalmologue, ces paramètres ne devraient pas influencer votre confort.

La valeur SPH ou puissance de correction (parfois aussi abrégé PWR) vous indique la puissance « – » ou « + » de la lentille dépendant du niveau de correction qui convient. Cette valeur est en général exprimée en « dioptries ».

Quand vous voyez un chiffre précédé de la valeur négative « – », cela indique que vous souffrez d’une myopie. En d’autres termes, votre capacité à voir de loin est altérée. Et inversement, quand le chiffre est précédé d’une valeur positive « + », vous avez du mal à voir de près. Autrement dit, vous souffrez d’une hypermétropie.

Vous êtes astigmate et votre ordonnance lunettes est différente ?

Si vous êtes astigmate, votre prescription sera légèrement différente des autres. En effet, vous trouverez d’autres valeurs et d’autres abréviations. Le plus souvent, on trouve les indications CYL et AXE.

L’abréviation CYL qui fait allusion à cylindre s’exprime en dioptries (négative ou positive). Cela indique le niveau de l’astigmatisme, c’est-à-dire votre capacité à percevoir des objets déformés. Dans la plupart de cas, le CYL est mis entre parenthèses.

L’abréviation AXE (qu’on trouve aussi sous le sigle AXIS) désigne l’axe et s’exprime en degrés « ° ». Cette valeur fait allusion à la direction de l’astigmatisme à traiter.

 

Pourquoi consulter un ophtalmologue ?

Alors ca peut être évident pour certains mais pas toujours car il n’est pas toujours facile d’obtenir un rendez-vous chez l’ophtalmologue.

Quand vous vous rendez chez le praticien, vous devez connaître à l’avance la raison de votre venue. Dans cette optique, définissez à l’avance si vous souffrez d’un problème visuel persistant ou qui récidive, si votre médecin personnel vous a ordonné de consulter un spécialiste de la vue, si vous constatez que vos yeux sont constamment rouges (même si cela n’affecte pas votre vue), et ainsi de suite.

Le port de lunettes ou de lentilles de contact n’est pas toujours incontournable. En effet, il est parfois possible que votre problème oculaire soit seulement d’ordre passager ou vient d’une réaction allergique à certaines substances auxquelles vous vous êtes exposé récemment. Pour obtenir une ordonnance, vous devez être précis vis-à-vis de votre ophtalmologue et bien préciser la nature de votre problème ou de ce que vous ressentez.

Pour vous aider à ne rien oublier d’aborder, on vous aide en dressant une liste des troubles les plus fréquents rencontrés:

  • Fatigue oculaire
  • Vision floue
  • Sensibilité à la lumière
  • Problème à voir de loin ou de près
  • Des problèmes de vue à certains moments de la journée
  • Des troubles de la vision face à certaines substances

La description de votre problème incite le praticien à confirmer son point de vue à partir d’un diagnostic. Ce dernier peut se faire de diverses manières : identification de caractères, observation de l’œil, etc. Il analysera également l’environnement dans lequel vous vous exposez régulièrement (lieu de travail, le domicile, etc.). C’est à partir des résultats obtenus que l’ophtalmologue va établir une conclusion sur l’état de santé de vos yeux.

 

Que faire si vous voulez changer de lentilles ?

Que ce soit à cause d’une usure ou d’un changement au niveau de votre perception, vous devez toujours consulter votre ophtalmologue ou votre opticien quand vous choisissez de changer de lentilles de contact. En effet, seul un spécialiste peut vous prescrire la bonne paire de lentilles. Il pourra vous faire un nouveau test de vue et vous proposer des lentilles adaptées.

Que faire en cas de maux de tête lors du port de lentilles ?

S’il vous prend tout à coup la folie de mettre des lentilles, sachez qu’il n’est pas rare de ressentir une sensation particulière. Cela peut être lié au fait que le port de lentilles est quelque chose de nouveau pour vous, ou que la conversion lentilles / lunettes a été mal faite.

Une mauvaise correction

Il arrive parfois que l’opticien note une sur-correction, c’est-à-dire des verres trop négatifs, ou à l’inverse une sous correction, donc des verres trop positifs. L’un comme l’autre peut vous apporter une belle migraine ! En cas de doutes, vous pouvez retourner voir votre opticien ou demander l’avis d’un ophtalmologue.

Lentilles mal adaptées

Si votre correction est au top du top, c’est peut-être tout simplement la lentille que vous ne supportez pas. Soit le matériau utilisé ne vous convient pas, soit la souplesse de la lentille n’est pas agréable pour votre œil ! Dans ce cas, essayez une lentille plus ou moins souple !

Un petit temps d’adaptation ?

Si vous vous êtes récemment mis au port de lentilles et que vous avez quelques maux de tête, ce n’est pas normal ! Allez faire vite contrôler tout ça chez votre ophtalmo.

N’oubliez pas qu’en cas de maux de tête prolongé, d’œil rouge, d’œil douloureux ou de gêne persistante dans l’oeil, il faudra suspendre le port de lentilles et prendre rendez-vous chez votre ophtalmologue !

Laisser un commentaire